Ils ont réinventé le journalisme web

Les formats qui permettent de créer du contenu multimédia sont aujourd’hui très prisés. Petit tour d’horizon sur ces nouveaux concepts.

Brut. Le concept ? Mêler vidéos en direct et décryptages, le tout sur un ton décalé. La plateforme est présente exclusivement sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, Youtube et Dailymotion. Société, politique ou encore médias, les thématiques sont diverses et touchent un large public. Ce concept séduit une génération, plutôt jeune, qui s’informe de plus en plus sur les réseaux sociaux. Fondé en novembre 2016, Brut multiplie les formats : entretiens, Facebook live, ou encore vidéos courtes d’analyse.

 

Snapchat. L’application, star chez les jeunes, de partage de photos et vidéos éphémères, abrite désormais une section « Discover ». À l’intérieur, une poignée de médias publient leur propre contenu. Lancée en septembre 2016, Discover en compte huit : Le Monde, Paris Match, l’Équipe, Melty, Cosmopolitan, Vice, Konbini et Tastemade. Sélectionnés pour leur poids dans l’univers du numérique, ces « stories » visent principalement les 15-24 ans, une façon pour eux de s’informer de manière ludique.

  

Konbini. « Le média pop culture » a été fondé en 2008. Avec une approche du journalisme repensée, cette plateforme s’impose en tant qu’acteur global des sujets « tendance » et de la pop culture. Le site regroupe des vidéos sur la mode, la musique… Konbini touche 60 millions de visiteurs par an. Il a inventé le « Fast&Curious ». Le principe est simple : une question, deux choix de réponses. Goûts musicaux, personnalités emblématiques, nourriture préférée… La vidéo est brève, le montage est dynamique. Efficace !

Amale Ajebli