Le Fort Boyard prend l’eau

La météo est agitée du côté de l’ancien bâtiment militaire. Le fort, connu pour ses jeux d’aventure, risquerait bien d’être infiltré par l’eau salée. En cause : la disparition du rocher qui faisait office de rempart face aux vagues de l’Océan Atlantique.

Solitaire et très âgé, j’ai vu passer du monde entre mes murs ! Je ne suis qu’un banc de sable en 1585, je m’appelle Longe de Boyard. J’ai été imaginé par Louis XIV, mais Vauban n’était pas d’accord pour ma construction : « Sire, il serait plus facile de saisir la Lune avec les dents que de tenter en cet endroit pareille besogne. » Entre 1803 et 1857, Napoléon Bonaparte bâtit ma forteresse.  J’accueille 300 détenus condamnés par le conseil de guerre pendant l’année 1871. Je suis éphémère, puisque ma prison prendra fin le 22 juin 1872.

Je suis racheté par une personnalité de la région pour 900 francs par année, en 1931. Je suis mis en vente en 1961 pour une valeur de 7 500 francs.  En 1962, c’est Eric Aerts, un dentiste belge, qui offre 28 000 francs pour devenir propriétaire des lieux. Dommage, il voudra se séparer de moi en 1979… La suite, vous la connaissez…

Adventure Line Productions a pris en charge l’édifice en 1988, en partenariat avec le département. De juin à novembre 1989, l’équipe de Jacques Antoine va effectuer des travaux de réhabilitation pour redonner vie à la fortification. L’émission Fort Boyard a permis de lutter contre l’oubli du bâtiment, après 70 ans d’abandon. Une renaissance qui perdure depuis 29 ans.

 

Une houle dangereuse

Depuis la suppression de l’éperon rocheux, ancien brise-lames devant la face Nord du bâtiment, le fort court un risque. Placé entre l’île d’Aix et l’île d’Oléron, face à l’Océan Atlantique, le monument est aujourd’hui exposé à de grandes tempêtes. En février dernier, trois tempêtes successives ont endommagé l’édifice. Les murs de l’enceinte du bâtiment se décollent et se décalent sous les coups de boutoir provoqués par l’océan. Des travaux seront prochainement mis en place, notamment le remplacement de l’héliport en bois, au sommet du monument, par une structure en acier. Heureusement, nous sommes encore loin d’un scénario catastrophique, Passe-Partout et son équipe n’ont donc pas encore de souci à se faire !

Lucas Wils